Jérémie Poulanges nous a quitté

Jérémie Poulanges, fondateur, directeur de l’association Eidos et membre actif du centre culturel de la Muse à Bressols est décédé jeudi 22 août.

EIDOS est née en 1995, à Montauban, en Tarn et Garonne. L’association propose, depuis plus de 20 ans, une action culturelle à partir du cinéma : Festival des Journées Cinéma de Montauban, séances de cinéma en plein air durant l’été dans l’ensemble du département, actions d’éducation à l’image (établissements scolaires et structures périscolaires), création de ciné-concerts, projections en partenariat, etc. Autant de manifestations qui lui ont permis de se faire connaître et reconnaître. Pendant ces deux décennies, faute de lieu spécifiquement dédié, elle a imaginé une forme d’action construite sur des pratiques itinérantes, en s’équipant d’une matériel professionnel portable (projecteur 35 mm puis projecteur numérique), proposant des films intergénérationnels récents, anciens ou peu connus et documentaires comme comme « Qu’est ce qu’on attend ?« , « Lucie, après moi le déluge » …

Les obsèques auront lieu au crématorium de Montauban à 11h30 le lundi 26 août. L’inhumation au cimetière de Cassagnes ( près de Puy-l’Evêque, dans le Lot) se déroulera ce même jour à 16h30.

Nos pensées vont à Mariane, son épouse, et ses enfants.

http://www.lamusecinema.org/

Un maire convoqué par la justice pour son arrêté anti pesticide près des habitations

Depuis vingt ans la communes de Langouët évolues dans les énergies solaire, les maisons écolo et abordable, nourritures bio et locale dans l’école… cette fois Le maire de Langouet Daniel Cueff a pris le 18 mai un arrêté interdisant l’utilisation de produits phytopharmaceutiques « à une distance inférieure à 150 mètres de toute parcelle cadastrale comprenant un bâtiment à usage d’habitation ou professionnel ». « Il est légitime qu’un maire agisse face à une carence de l’État », avait-il estimé auprès de l’AFP, mettant en avant une « problématique de santé publique ».

L’élu est convoqué jeudi devant le tribunal administratif de Rennes à la demande de la préfecture, qui demande l’annulation de l’arrêté. Classé comme « cancérigène probable » depuis 2015 par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’herbicide est utilisé sous diverses marques depuis que le brevet détenu par l’américain Monsanto est tombé dans le domaine public en 2000. 7

https://www.facebook.com/pesticidescancers/videos/365371817659105/



« La décision du maire est une décision de rupture », souligne Michel Besnard, président du collectif de soutien aux victimes des pesticides de l’Ouest, rappelant que le Conseil d’Etat a partiellement annulé le 26 juin un arrêté réglementant l’utilisation des pesticides au motif qu’il « ne protégeait pas suffisamment la santé des riverains ».

2 Pétitions:

https://www.mesopinions.com/petition/nature-environnement/soutien-maire-langouet-combat-contre-pesticides/67860

https://www.change.org/p/michèle-kirry-préfète-de-la-région-bretagne-préfète-d-ille-et-vilaine-maintien-de-l-arrêté-du-maire-de-langouët-contre-les-pesticides